Connaissez-vous le portage salarial ?

Le portage salarial est de plus en plus d’actualité et séduit de nombreux adeptes qui souhaitent devenir freelance sans avoir les contraintes d’un statut d’indépendant.


Le portage salarial est défini juridiquement dans l’article l’article L. 1254-1. de l’ordonnance n° 2015-380 du 2 avril 2015.


Il désigne d'une part, la relation entre une entreprise dénommée "entreprise de portage salarial" effectuant une prestation au profit d'une entreprise cliente, qui donne lieu à la conclusion d'un contrat commercial de prestation de portage salarial ; et d’autre part le contrat de travail conclu entre l'entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le "salarié porté", lequel est rémunéré par cette entreprise.



Plus simplement, le portage salarial est une forme d’emploi assez atypique qui permet une certaine autonomie et souplesse du travail indépendant tout en conservant les avantages et la protection du statut de salarié.


Pour encore mieux comprendre, le portage salarial concerne trois parties :

  • Le consultant en portage salarial

  • La société cliente

  • La société de portage

Exécution de la mission : Le consultant en portage salarial a pour mission de rechercher et négocier lui-même des missions auprès d’entreprises clientes (négociation des modalités d’exécution, de la durée et des prix de la mission).


Contrat de travail : L’entreprise de portage salarial ainsi que le consultant signe un contrat de travail (CDI ou CDD). Cela permet au consultant en portage salarial d’obtenir le statut de salarié et la protection sociale qui va avec. En contrepartie de cela, le consultant se doit de reverser une partie de son chiffre d’affaires à l’entreprise de portage. On appelle cela des frais de gestion.


Contrat de prestation : L’entreprise de portage salarial est liée à l’entreprise cliente par un contrat commercial, qui s’appuie sur les éléments transmis par le salarié porté. Elle s’occupe également de la facturation de la mission auprès de l’entreprise cliente et libère le salarié porté des diverses contraintes administratives.


Il y a cinq grands avantages au portage salarial :

  1. La sécurité du statut de salarié

  2. Une gestion de clientèle autonome

  3. Un emploi du temps flexible

  4. Une activité entrepreneuriale maîtrisée

  5. Une gestion administrative sécurisée


Suivez-nos sur nos réseaux sociaux @boostmeup