Comment déceler les besoins de formation auprès de nos équipes ?

Mis à jour : mai 28

Recueillir les besoins de ses collaborateurs est un besoin primaire pour chaque entreprise.



Cette pratique constitue le socle de toute entité pour perdurer à long terme. Une bonne habitude qu’il est bon d’entretenir pour perfectionner à chaque instant son rendement. Il est donc important de faire un inventaire des besoins d'acquisition ou de perfectionnement des compétences de vos collaborateurs. Mais il n’est pas toujours évident de concrétiser efficacement cette démarche. Et beaucoup de boîtes semblent buter sur la bonne stratégie à adopter.


Avant toute chose, il est primordial de percevoir les axes d’amélioration au sein de vos équipes. Les réponses exprimées par vos collaborateurs constitueront la matière nécessaire (mais pas suffisante) pour la définition de votre choix de formation.


À partir de ses avis, il faut allier une réponse réfléchie, adaptée au public et spécifique. Il est donc impensable de déployer le dispositif de formation sans avoir tenu compte au préalable du ressenti des futurs formés.


Dépoussiérez l’approche de la formation


Si vous voyez la formation comme un élément purement utilitaire pour répondre du tac au tac à certaines situations. Alors il vous faut revoir votre approche qui est quelque peu réductrice. Ne voyez plus la formation comme une simple et unique réponse à un besoin,

mais plutôt comme un moyen d’élargir vos horizons et d’étoffer votre champ d’action.


Mais pour atteindre sa visée, il est indispensable que la formation en question s’inscrive dans un plan global de développement des compétences efficace et ciblé. Elle détermine leur public cible pour élaborer leur approche stratégique.


Les entreprises personnalisent de plus en plus les formations qu’elles proposent.

Elles n’hésitent plus à sortir de leur zone de confort pour anticiper et modifier des besoins qu’elle n'avait pas décelés dans leur pratique. En demandant par exemple aux collaborateurs eux-mêmes, de formuler leurs aspirations et leurs requêtes.


Les entreprises n’hésitent plus à intégrer les collaborateurs dans cette réflexion. Ce gain de transversalité permet de mieux cerner les enjeux et d’impliquer dans une plus grande mesure vos collaborateurs qui sont les premiers concernés.


Le but étant de procéder à une meilleure articulation entre l’expression du besoin et l’organisation de la réponse. Pour cela il est indispensable de recueillir des informations précises, fiables et exploitables. Autre que le simple petit questionnaire, car à lui tout seul il ne peut suffire. Les événements extérieurs entrent également dans la grille de lecture. Les tendances conjoncturelles peuvent redistribuer les cartes et avoir des répercussions directes sur les manières de faire en vigueur. Ce qui nécessite d’adapter sans cesse les formations aux contextes d’une activité.

Vous l’aurez compris, le meilleur recueil des besoins est celui dont la réponse n’est pas jouée d’avance. Afin que les formations choisies apportent une réelle plus value sur la base de leurs besoins.